architecte culture patrimoine 01 | Réhabiliation de la Tour de Broue

Projet réalisé dans le cadre du Projet de Fin d’Etude à l’Ecole
Nationale Supérieure d’Architecture de Bordeaux

    Lieu | Saint-Sornin (17)
    Directeur d’étude | Jean-Marie BILLA
    Session | Juin 2013
    Programme | Centre culturel et associatif
    Surface | 3000 m²

DE L’OBSERVATION À LA CONTEMPLATION

Le projet se propose dans un premier temps de créer un socle à la tour. Privée de ses remparts, la tour perd son unité d’antan, son contact avec le territoire d’implantation. Son langage formel est repris sur les fortifications, une architecture qui se veut simple, sobre et uniforme. Seules les ouvertures viennent casser la rigidité de la façade en lui donnant un rythme. Le socle se veut donc être un moment d’introversion, avec des ambiances naturellement sombres. Le parcours est alors guidé par la lumière, lumière qui s’intensifie progressivement jusqu’à l’arrivée dans la tour. Ce passage de l’ombre à la lumière affi rme l’idée que le socle se définit comme le point de départ du projet.

La tour

La tour est le deuxième temps fort du projet. Ici, les espaces sont inondés de lumière grâce aux parois en albâtre. Ce matériau donne une apparence extérieure minérale le jour et est transparent la nuit. Les deux derniers niveaux de la tour offrent deux façons différentes d’observer et de contempler le paysage : l’une de manière horizontale et l’autre par cadrages.

Mise en scène

Que ce soit dans le socle ou dans la tour, le musée est mis en scène au travers du parcours, véritable parcours initiatique avant la visite du lieu in-situ. Le site sert alors de fil conducteur, comme une toile de fond au projet.

Une intégration réussie au sein d'un patrimoine historique et naturel remarquable

Reportage photographique aux abords du site, imprégnation et source d'inspiration (...)